Humour : français biz

La langue française est riche et belle mais parfois bien étrange…

  • Pourquoi dit-on qu’il y a un « embarras de voitures » quand il y en a trop et « embarras d’argent » quand il n’ y en a pas assez ?
  • Pourquoi parle-t-on des quatre coins de la Terre alors qu’elle est ronde ?
  • Quand un homme se meurt, on dit qu’il s’éteint ; quand il est mort, on l’appelle «feu»
  • Pourquoi appelle-t-on « coup de grâce » le coup qui tue ?
  • On « remercie » un employé quand on n’est pas content de ses services.
  • Pourquoi dit-on d’un pauvre malheureux, ruiné et qui n’a même plus un lit dans lequel se coucher, qu’il est « dans de beaux draps » ?
  • Comment distinguer le locataire du propriétaire lorsque ces deux personnes vous disent à la fois : « Je viens de louer un appartement » ?
  • Et lorsque quelqu’un dit d’une personne « C’est mon hôte« , comment savoir s’il désigne son invité ou celui qui l’a invité ?
  • Pourquoi un bruit transpire-t-il avant d’avoir couru ?
  • Pourquoi dit-on laver une injure et essuyer un affront ?
  • On passe souvent des nuits blanches quand on a des idées noires.
  • Pourquoi, lorsqu’on veut avoir de l’argent devant soi, faut-il en mettre de côté ?
  • Pourquoi, lorsque vous ne partagez pas l’avis de quelqu’un, dit-on que « les avis sont partagés« ?
  • Pourquoi dit-on de quelqu’un qu’il est « sans doute » parti quand précisément on a un doute sur son départ ? (proposée par Bibliblogueuse)
  • Et, pour en terminer, réjouissons-nous que ce soient les meilleurs crus qui donnent les meilleures cuites !

Bon courage aux amis étrangers qui veulent apprendre les subtilités du français.

Et si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à me les communiquer :-)

CM

1,099 total views, 32 views today

9 réponses à Humour : français biz

  1. Ed-chesum dit :

    J’ai adoré :-) Merci
    Edward

  2. Très sympa cet article qui m’a bien fait sourire :)

    • admin dit :

      Merci. Je vais ajouter peu à peu d’autres rubriques de ce genre.

      • HawkS dit :

        Cela fait toujours plaisir de découvrir les arcanes mystérieuses de la langue française. Je vais revenir régulièrement chez vous.
        Mo H

      • Anton dit :

        Quel plaisir de retrouver la complexité du français dans ces quelques exemples. Une langue magnifique.
        Anton Dreiev

  3. J’adore les subtilités de la langue française ! Je t’en propose une de plus : pourquoi dit-on qu’il est « sans doute » parti quand précisément on a un doute sur son départ ?… Et en syntaxe voici deux règles qui sont absolument étonnantes : « plus d’un » s’accorde au singulier et « moins de deux » au pluriel ! « Plus d’un étranger sera perplexe devant la langue française, et moins de deux auront envie d’abandonner son étude ». Cherchez l’erreur… Comme toi, je souhaite bien du courage à ceux qui apprennent la langue de Molière. Merci à toi pour ce bel article !

  4. Guenièvre dit :

    Haha, excellentes remarques! :P
    Pauvres étrangers, vraiment…

    • admin dit :

      Et c’est la même chose pour nous autres pauvres français qui veulent apprendre par exemple l’anglais : « no doute he’s gone » = il est « sans doute » parti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>